Sélectionner une page
Le 4 octobre 2021, la galaxie Facebook (Instagram, Messenger, Workplace, WhatsApp, et donc Facebook lui-même) a littérallement disparu du paysage web. Non non, ce n’est pas une métaphore, Facebook a bien disparu d’Internet pendant quelques heures.

Pourquoi une si longue interruption ?

Déjà que Facebook traverse une période compliquée à la suite du témoignage d’une ancienne employée qui expose certains problèmes au sein de la compagnie californienne … Il a fallu rajouter l’interruption pendant de longues heures de tous les services Facebook. Mais que s’est-il réellement passé ?

En fait, tout vient d’un changement de configuration sur les serveurs de Facebook, qui a semé la pagaille. Pour comprendre un peu plus en détail, il faut comprendre deux notions :

– Le DNS (Domain Name System, Système de Noms de Domaine) est une sorte de traducteur entre une adresse web, et l’adresse IP du serveur qui l’héberge. Dans un exemple totalement inventé, on pourrait imaginer que quelqu’un veuille aller sur le site “facebook.com”, dès que l’utilisateur entre cette adresse, un DNS fait la conversion vers l’adresse IP du site (on dira “52.127.45.65”, au hasard). Ainsi, le navigateur pourra aller se connecter au serveur pour afficher la page internet.

– Le BGP (Border Gateway Protocol, Protocole d’échange de route externe) est en lien avec le DNS, puisque c’est un protocole qui va aider l’utilisteur à se connecter à une adresse IP donnée. Internet étant une immense toile d’araignée, il n’y a pas de route directe pour aller sur une adresse IP, il faut passer par des noeuds intermédiaires. Et bien, le BGP permet de trouver la route la plus directe.

Et ce jour du 4 octobre 2021, une mauvaise configuration du protocole BGP a entrainé la disparition de tous les services Facebook. Le DNS donnait les bonnes adresses IP quand quelqu’un faisait une requête vers un des services, mais le BGP ne trouvait pas le bon chemin pour y accéder. Il était donc ainsi impossible de se connecter sur un des serveurs Facebook.

Une petite erreur, de grosses conséquences

Les ingénieurs de Facebook ont dû faire face à de grosses inconnues pour régler ce relativement petit problème de protocole BGP. En effet, les serveurs de Facebook étant hors du réseau, les outils internes de débuguage étaient hors service. Pire encore, les salariés de Facebook ne pouvaient pas entrer dans les locaux puisque le système de cartes pour entrer est greffé sur les serveurs. En quelque sorte, Facebook n’existait plus pendant quelques heures, et il fallait revenir à l’âge de pierre pour tenter de résoudre le problème.

Aussi, temporairement, le nom de domaine facebook.com s’est retrouvé libre, il était donc possible de réserver cette adresse. Fort heureusement, cette boulette a vite été remarquée, et rapidement il était impossible de récupérer le nom de domaine pour soi. Plus de nom de domaine, veut aussi dire que les adresses mails internes ne fonctionnaient plus, il était alors impossible pour les employés de Facebook de communiquer en interne.

Toutes ces petites cafouillades ont eu un énorme impact : l’action de Facebook a perdu instantanément 5%, faisant perdre 6 milliards de dollars à l’entreprise.

Et si cette disparition de Facebook devenait permanente ?

Sans partir dans un extrême pessimisme, on peut se poser la question : que deviendrait Internet si Facebook disparaissait ? Et quelles seraient les conséquences sur notre quotidien ?

Bien entendu, il n’y aurait plus de site Facebook et plus de Messenger. Plus de pages, plus de groupes, et surtout plus de messagerie instantanée. Bien que pour le grand public, ce serait un petit manque, pour les entreprises c’est autre chose. En effet, beaucoup d’entreprises utilisent le système de page pour leur communication. Pareil pour WhatsApp, qui est utilisé par beaucoup d’entreprises dans le monde. Instagram serait une perte pour beaucoup d’entre nous, mais surtout pous les influenceurs qui seraient alors au chômage technique (avant de retrouver une autre plate-forme).

Au niveau de la concurrence, seuls Twitter, Snapchat et Tiktok pourraient sortir leurs épingles du jeu. En tout cas, suite à cette panne, beaucoup de mèmes (des images humouristiques) sont sortis sur Internet. Et je me devais de partager celui-ci, de l’excellent compte “wikihowmuseum” sur Instagram :

Partager :