[#tutoriel] Hébergeur ? Nom de domaine ? Kézako ?

par Grégoire BOISSEAU

Publié le 01/02/2018 à 09 h 31 min

Beaucoup de gens me pose des questions sur mon métier : "Est-ce qu'il faut être bon en maths, comme tout le monde dit ?", "Est-ce que c'est dur ?", "Est-ce qu'il faut parler anglais couramment pour tout comprendre ?" ...

SPOILER : Les réponses à ces questions sont toutes "Non"

Alors pour rassurer un peu, ou confirmer l'idée d'une reconversion ou d'une future vocation, je vais faire une série d'articles sur le métier de développeurs web. Et si vous vous posez la question, non on ressemble pas à Rodolphe qui faisait des pubs pour un fournisseur d'accès à Internet dans les années 2000.


Ich bin Rodolphe ... Aaaahhh ... Toute mon adolescence ...

I) Côté serveur

Serveur :
On va commencer par un peu de vocabulaire gastronomique. En effet, quand vous allez au restaurant, vous êtes un client qui commande les plats à un serveur. Dans le cas de sites Internet, c'est un peu pareil car le serveur (= un ordinateur très puissant connecté à Internet et allumé en permanence) possède toutes les pages d'un site en particulier et va "servir" le client, c'est à dire vous ! Quand je rentre une adresse précise dans mon navigateur, je "commande" une page que le serveur me servira.

Hébergeur : Autre terme, autre image ! Cette fois-ci, on va parler un peu immobilier. Quand vous faites une location, vous faites une demande à un propriétaire. Et bien dans notre cas, l'hébergeur est le propriétaire du serveur, que vous payez pour pouvoir héberger votre site.

Nom de domaine : On reste dans la même image, quand vous avez votre location, vous avez donc une adresse postale ou un numéro de téléphone. Pour un site, le nom de domaine est similaire, c'est "l'adresse" du site. Par exemple, le site que vous lisez actuellement à un nom de domaine qui est "boisseau-informatique.fr". Attention, le "https://" (ou http://, mais c'est aussi valable pour les www qui peuvent être là) ne fait pas partie du nom de domaine !


Un serveur en pleine action

II) Côté client

Client : Dans le même principe que le serveur, le client c'est l'appareil sur lequel vous effectuez une demande de site Internet (= une requête), c'est à dire un ordinateur, un smartphone, une télévision connectée, une console ... Plus largement, on dira que tout objet connecté sera un client, même s'il n'affiche pas de site Internet. Finalement, vous avez peut-être plusieurs clients chez vous !

Navigateur : Le navigateur, c'est ce qui va vous permettre de naviguer sur Internet (oui, j'avoue elle était facile). En d'autres mots, le navigateur est le programme qui va vous permettre de passer d'une page à une autre. C'est aussi lui qui va traduire le code source du site Internet en page web à proprement parlé. Dans la liste non exhaustive des navigateurs, on peut retrouver Mozilla Firefox, Google Chrome, Microsoft Edge (ou Internet Explorer), Safari, Vivaldi ...

Moteur de recherche : En 2014, il y avait plus d'un milliard de sites Internet accessibles ! Il faut donc un "répertoire" pour tout trier. Quand on avait besoin d'un numéro de téléphone, on utilisait autrefois un annuaire téléphonique. Le moteur de recherche a sensiblement la même tâche, mais pour les sites Internet. Il référence tous les sites présents sur Internet (enfin, presque). Là aussi, il existe plusieurs moteurs de recherches : Google, Bing (Microsoft), Duckduckgo, Qwant ...

FIN) Fin d'article

Cet article est terminé, enfin presque ... Il manque sûrement beaucoup d'autres termes à expliquer, mais on va commencer doucement. N'hésitez pas à me proposer sur les réseaux sociaux des termes que je pourrais expliquer ici !
Article écrit par Grégoire BOISSEAU le 01/02/2018 à 09 h 31 min. Modifié le 03/05/2018 à 13 h 14 min